La retraite complémentaire : Ce qui va changer en 2019

Le 1er janvier 2019 verra se réaliser la fusion des régimes Agirc et Arrco. Ce régime unifié reprendra l’ensemble des droits et obligations des deux régimes fusionnés, et s’appliquera de manière identique à tous les salariés, cadres ou non-cadres.

Le calcul des tranches de revenus et les taux de cotisation évoluent :

Tranches de revenus

Les cotisations seront dues sur 2 tranches de rémunération :

  • La Tranche 1 (rémunération < PASS)
  • La Tranche 2 (rémunération comprise entre 1 et 8 PASS, ce qui correspond aux actuelles tranches B et C de l’Agirc)

Taux des cotisations

Les taux de cotisations appelés seront de :

  • 7,87 % sur la tranche 1 (cotisation contractuelle de 6,20 % x 127%, majoration destinée à l’équilibre des régimes de retraite)
  • 21,59 % sur la tranche 2 (cotisation contractuelle de 17 % x 127%, majoration destinée à l’équilibre des régimes de retraite)

Contribution d’Équilibre Général (CEG) et Contribution d’Équilibre Technique (CET)

La GMP (Garantie Minimale de Points) et la cotisation AGFF (Association pour la Gestion du Fonds de Financement) disparaissent, au profit d’une Contribution d’Équilibre Général. Cette contribution est destinée à financer les charges résultant de l’anticipation du départ à la retraite (à partir de 62 ans) par rapport à l’âge du taux plein (67 ans). Les taux sont de 2,15% sur la tranche 1 et de 2,70% sur la tranche 2.

La « Contribution Exceptionnelle et Temporaire » disparaîtra au profit de la « Contribution d’Équilibre Technique ». Si le taux est inchangé (0,35% sur les tranches 1 et 2), la contribution sera désormais due pour tous les salariés (cadres et non-cadres) dont la rémunération est supérieure au PASS, alors que l’ancienne contribution ne s’appliquait qu’aux salaires versés aux cadres, qu’ils soient au-dessous ou au-dessus du plafond.

Retraite complémentaire

Fusion Agirc Arrco